Gosses...

Publié le par Jules

Atelier "Petite Mains"... Hou c'est Choupinou, hein Charlotte...

Bon alors, il vous faut :

-Un beau dessin fait sur une feuille A4 type papier imprimante basique
-Une paire de ciseaux pour le découper... "Attention Alexandre, ne te coupe pas et ne blesse pas ta voisine. Julien borde... rognuududju, ne bouff... ne mange pas la colle."
-Un magazine et de la colle... "Alexandre et Pauline, arrêtez ça va finir en punition" ...pour coller votre dessin sur le magaz... "Julie, laisse ce faire à souder tranquille"
-Et enfin du vernis pour bois conviendra très bien (brillant, mat ou satin, à vous de voir), plus un pinceau pour étaler sur le tout... Loic, arrete de machouiller ce pinceau ou tu vas te prendre une baigne dans la gueu... tu vas avoir de mes nouvelles !

Le truc malin, mettez une bonne couche de vernis dès le départ pour que le papier absorbe tout et devienne bien transparent...






Soyez indulgent parce que j'ai beau m'amuser comme un petit fou, la technique est nouvelle pour moi et je test encore, par exemple les traits d'acrylique blanche je sais pas si c'est une bonne idée

Publié dans Illustration

Commenter cet article

Gallouche 06/04/2009 22:58

Et sais-tu pourquoi Lewis Caroll a donné les personnages du "Mad Hatter" et du "March Hare"? Si... tant pis je le dis quand même, jouissance personnelle!
Les deux sont liés à deux manière de dire que quelqu'un est "con comme une poule qui trouve un couteau".

Le chapelier doit sa proverbiale folie au fait que le traitement des chapeaux nécessitait l'utilisation de mercure lors de la fabrication. Les normes "ISO" de l'époque étant ce qu'elle étaient, les pauvres chapeliers devaient y être souvent exposé, nuisant grandement à leur cervelle et à leur charisme.

Le lièvre de mars trouve une explication plus terre-à-terre: en mars, c'est la saison des amours... normal qu'il soit tout fou et qu'il coure partout, qui ne l'a pas fait en cette saison?

Aurélie.F 06/04/2009 12:49

Excellent, moi j'adore; ils dessinent bien tes mioches, rire.
Vraiment très bien, félicitations, ça donne envie d'essayer.

Jules 04/04/2009 11:10

Merci "Jim" ^^
Rhoooo, quel beau commentaire que voila.

Gallouche 03/04/2009 19:46

Waw, je sais pas si c'est une invention de ta part ou si tu la tire de quelqu'un mais çà en jette pas mal!
Personnellement je préfère avec les traits blancs pour délimiter les silhouettes, ça donne l'impression d'un flot de pensée.
Dans les deux premières images, l'instantané donne l'impression que l'on voit dans la tête d'un des deux participants au moment de l'acte.
En revanche, la dernière scène met l'image et le personnage au même plan, je le voit donc comme un tableau en entier, et non comme une histoire qui se déroulerais devant moi.

Mais ce n'est que mon avis.

Gallouche.

Ta soeur 03/04/2009 19:37

moi perso je prefere sans trait acrylique je trouve que sa rend le tout plus " fantomatique "